Parcours

Femme en chemin, femme en joie de la rencontre, sensible, dans un appétit de découvrir, de me laisser surprendre, à la recherche du Sens de l'Humain...

Mon parcours se dessine en multiplicité, en perpétuelle re-création, en apprenti-sage, sans jamais avoir l'audace d'être arrivée, je tente de vivre, simplement, pleinement.

Nombreux ont été ceux que j'ai croisés, et de chacun, j'apprends.

rituel dans la yourte

Premiers pas en conscience dès l'adolescence par l'expérience du corps, de la danse, de l'expression théâtrale, de la voix, Becketienne dans mes recherches de ce Godot que je ne trouve pas mais qui valide un DEA d'Arts du Spectacle, je me nourris au contact de David Warrilow.

Etre sur scène ne me suffit pas à nourrir ma soif de compréhension, je cherche aussi à mieux saisir ce monde qui me plait à travers un DESS de Sociologie de la Culture.

Un stage de danse me met en présence de l'immense Merce Cunningham, et là, ce que je perçois m'interpelle : il entre dans la pièce, il a 72 ans, un corps de danseur abimé, mais cela ne se voit pas. Je ne vois qu'un immense rayonnement, et je sens que les corps se font plus légers, les jambes se délient, les bras deviennent fluides. De quelle magie est-il porteur ?

Sans qu'il le sache, sans que je le sache moi-même, cette rencontre m'ouvre la porte d'un questionnement qui me conduira à l'énergétique. Elle ne se refermera jamais.

Forêt primaire en Guyane

Je voyage en Chine, en Mongolie et au Tibet, découvre d'autres façons de communiquer, de soigner, d'autres peines, d'autres joies...
Je suis marquée par cette petite fille, au monastère de Labrang, qui m'accueille chez elle alors qu'elle ne possède rien, et m'enseigne le langage du coeur, au delà des mots.

En France, je passe de l'autre côté du rideau et travaille dans le multimédia culturel, participe à l'émergence du web, émerveillée de cette technique qui dépasse les frontières.

Il me faudra deux voyages dans la forêt primaire de Guyane et la naissance de mon premier fils pour entendre l'appel de la nature, de ma nature, et encore quelques années avant d'oser me reconnaître comme thérapeute, accompagnatrice du Vivant.

Il est difficile pour moi de parler de toutes les formations, toutes les personnes qui ont contribué à cette évolution, car, encore une fois, chaque rencontre est une leçon. J'ai autant appris de mes professeurs officiels que des extraordinaires rencontres, heureuses ou non, que la Vie m'a apportées.

Jean-Claude et Rabia Guyard de l'Ecole de Kinésiologie et Méthodes Associées, m'ont fait faire mes gammes... et la musique de mon âme s'est déployée en vibration avec A. Le Guyader et J. Halluin, ostéopathes aux mains d'argent...
Diane Leblanc, coach quintessence, Yves Wauthier Freymann et ses outils psycho-énergétiques, Jacques Salomé dont le regard pétillant et les mots sages me portent encore chaque jour, Niels Lan Doky et ses subtiles notes de piano, Valérie La Fée et ses bijoux énergétiques, Andrew Sweeny et la résonnance de sa guitare, M. Fréneau-Laroche qui m'a guidée à ma présence, plus récemment, mes compagnons de recherche du GRETT, Maud Séjournant, Paule Lebrun et sa transmission puissante de Ho Rites... tellement d'autres encore...

Sandrine Michoud et Don Miguel Ruiz Au-delà de tout ce que l'on a pu me transmettre, j'ai eu le privilège et le bonheur de travailler dans l'amour de Don Miguel Ruiz, chaman auteur des "4 accords toltèques" et de son fils Don José. De cette rencontre exceptionnelle, du travail exigeant et lumineux qui s'est imposé, découle une façon d'être qui imprègne chaque soin et atelier que je donne.

Une mention spéciale à mes deux enfants, de joyeux et talentueux formateurs de Vie.
Et une Gratitude immense pour celui qui partage mon existence, sans l'appui et l'amour duquel ce parcours n'aurait pu se créer.

Tous, cités ou non, je vous remercie, pour ce que je Suis, ce que je me permets d'Etre, chaque jour un peu plus proche de moi à travers la danse, le chant, la guidance du mouvement de Vie.

Et ce qui me rend joyeuse, c'est que tout cela se poursuit, en corps et encore...